La retraite est un vrai sujet de société qu’il faut savoir anticiper. Quel que soit votre statut (salarié ou travailleur indépendant), vous pouvez transférer et gérer tous vos contrats de retraite supplémentaire.

Le système de retraite français est menacé par la situation démographique, les réformes se succèdent, chaque gouvernement ou presque en fait sa priorité.L’importance d’épargner pour sa retraite n’est donc plus à démontrer. Et plus tôt vous commencez, moins l’effort d’épargne sera important.

Refondue par la Loi Pacte, l’épargne retraite a connu de nombreux bouleversements à partir du 1er octobre 2019. Les changements opérés vont en faveur de la simplification et d’une fiscalité plus avantageuse pour les épargnants. De plus, tous les versements volontaires réalisés par un épargnant ouvrent le droit à un mécanisme de déductibilité fiscale.

Désormais, il existe un seul et unique plan d’épargne retraite : le PER.

Le FAR PER (AGIPI AXA) est ouvert à tous, quel que soit le statut professionnel, et permet d’accueillir l’ensemble des versements et transferts des contrats de retraite supplémentaire :

  • Versements volontaires déductibles (Fillon, Madelin ou Madelin agricole, article 83 volontaire)
  • Versements volontaires non déductibles
  • Transferts d’épargne salariale (PERCO)
  • Transferts de versements obligatoires (article 83)

Nous vous proposons la mise en place du PER dans un environnement Fillon (individuel), Madelin (professionnel) et/ou collectif.

La retraite supplémentaire, c’est quoi ?

La retraite supplémentaire ou aussi appelé retraite surcomplémentaireest facultative. Elle permet de compléter vos retraites de base et complémentairesqui sont des retraites obligatoires.

Il peut s’agir de contrats de retraite individuels (PERP et Madelin), d’épargne salariale (PERCO) ou de contrats de retraite d’entreprise à caractère obligatoirearticle 83 du Code général des Impôts).

Comment fonctionne une retraite supplémentaire ?

La retraite supplémentaire fonctionne de manière générale par capitalisation c’est-à-dire que c’est l’accumulation des cotisations sur un produit financier qui vous permettra de percevoir soit une rente viagère (versements réguliers)soit un capital en une ou plusieurs fois (sauf pour l’épargne issue des versements obligatoires).

Les montants que vous versez sur un PER peuvent être déduits de votre revenu imposable, et permettre ainsi de réaliser une économie d’impôt !